[ Témoignage ] L’embolisation

L’embolisation est une technique utilisée pour préserver l’utérus, souvent en cas de projet de grossesse.

Il s’agit d’emboliser les artères utérines en leur injectant des micro-billes via un cathéter placé dans l’artère utérine. Celles ci vont faire bloc causant ainsi la nécrose des fibromes. Cela va considérablement réduire leur taille, leur vascularisation et donc les symptômes.

Généralement, les symptômes disparaissent au bout de 3 mois. On estime entre 78% et 94% d’amélioration voire de disparition des symptômes et quasi aucune récidive.

C’est réalisé sous anesthésie locale et par un radiologue interventionnel.

Le cycle ovarien et menstruel est préservé, un retour à des règles normales est observé entre 2 à 6 mois après l’intervention.

Mais comme d’habitude dans ces articles, c’est vous qui en parlez le mieux ! (les textes sont bruts, sans aucune retouche !)

Témoignage de Cindy

Mes fibromes ont été diagnostiqués en août 2020 (j’en avais un seul en 2017 d’environ 1cm).
Essai de 2 pilules qui devaient les réduire et diminuer mes saignements. L’effet inverse s’est produit :
règles de plus de 3 semaines et les fibromes ont grossi en 5 mois. Je me suis retrouvée avec une
douzaine de fibromes dont 3 gros (7 cm de diamètre pour 2 et 3cm pour l’autre).
L’impact sur ma vie est vite devenu de plus en plus difficile à gérer.
Mes règles étaient hémorragiques. A partir de février, j’ai saigné en continu jusqu’à l’opération en
juin avec 2 grosses périodes hémorragiques qui ont nécessité la prise d’Exacyl. De tout ça a découlé
une grosse anémie (ferritine à 2 et hémoglobine à 8,4).

Le pire, c’était de s’entendre dire que c’est bénin, que je n’ai pas à me plaindre car ce n’est
pas un cancer. La gynécologue qui me suivait m’avait gentiment dit que mes règles n’étaient en rien
hémorragiques, que j’exagérais. Il a fallu la prise de sang de mon médecin traitant pour qu’elle
comprenne.

Propositions de traitement : « A votre âge, comme vous ne voulez pas d’enfant, il faut
faire une hystérectomie, vous serez tranquille. ». J’ai refusé tout comme la myomectomie.

J’ai alors contacté l’association Fibrome Info France dont les bénévoles ont juste été
exceptionnelles par leurs conseils, leur bienveillance et leur soutien. J’étais au bout du rouleau
moralement et physiquement.

J’ai d’abord envoyé mon dossier à Bordeaux pour les ultrasons. N’étant pas éligible au
traitement, je l’ai ensuite expédié à Lyon pour une embolisation. Réponse dans les 10 jours,
l’embolisation était possible !

Après tout a été très vite : rdv anesthésiste, date d’embolisation le 17 juin.
Tout s’est très bien passé : l’ensemble du personnel soignant a été exceptionnel, bienveillant,
agréable (ce qui n’avais pas du tout été le cas près de chez moi …). Je suis arrivée sereine pour
l’intervention grâce à l’anesthésiste et au professeur qui ont pris le temps de tout m’expliquer et de
répondre à mes questions.
En salle de réveil, j’ai eu d’importantes douleurs qui ont été rapidement prises en charge et
je suis sortie le lendemain de l’intervention.
Pendant les 10 jours qui ont suivi, j’ai eu des phases avec de vives douleurs, sans doute liées au
nombre et à la taille de mes fibromes.

Un mois après, les douleurs, la pesanteur, l’envie incessante d’uriner et surtout les saignements avaient entièrement disparu !!!!!! Je n’ai eu mes règles que 2 mois après, et oh quel bonheur de ne pas être pliée en 2 pendant une semaine, de n’avoir que quelques jours de saignement et dans des quantités moindres !
Bilan avec le professeur en septembre pour voir l’évolution mais je suis vraiment ravie d’avoir choisi
cette option qui s’avère efficace sans chirurgie !

Témoignage de Anne-Françoise

Je suis une jeune femme de 32 ans, qui se bat contre les fibromes depuis 3 ans maintenant. C’est à ce moment là où les symptômes (meno-metrorragies, anémie extrême, douleurs…) ont explosé et que j’ai découvert à la même occasion que j’avais des fibromes. 
Une myomectomie (du fibrome qui me faisait énormément saigner uniquement) s’en est suivie qques mois plus tard, en janvier 2020. Après ça, plus de souci mais c’était sans compter sur la vitesse de grossissement de mes fibromes (plus d’une dizaine depuis le début dont 3 balèzes). Mes fibromes étaient lourds et me faisaient (font encore) ressembler à une femme enceinte de 4 mois.

Mon gyneco m’a conseillée une embolisation (car nullipare et souhaitant avoir des enfants) apparemment étape primordiale recommandée avant une éventuelle nouvelle myomectomie dans mon cas. 
Bref, l’embolisation a eu lieu, un matin… Ce ne fut pas une anesthésie générale comme la myomectomie mais une sédation très efficace (aucun souvenir) durant laquelle ils m’ont injectée les microbilles dans l’artère fémorale… Après ça, réveil en douceur mais j’ai quand même eu mal donc tous les antidouleurs étaient utiles (anti-inflammatoires, morphine…) y compris durant la nuit d’hospitalisation. 
Le lendemain matin, c’était retour à la maison avec une hospitalisation à domicile de 3 jours. Une infirmière est alors venue m’administrer le traitement pour tenir. Avant qu’elle n’arrive, j’ai bcp souffert… Oui, les douleurs sont fortes les premiers jours (la morphine m’a bcp aidée). Mais grâce au protocole antidouleur mis en place ma première nuit à la maison s’est plutôt bien passée (contrairement à d’autres femmes qui venaient de subir la même chose selon mon infirmière…les pauvres). L’autre phénomène inconfortable était la constipation, je m’en remets depuis pas lgtps…

Sinon je commence à récupérer mais je me sentais pas de sortir de chez moi jusqu’aujourd’hui parce que les douleurs sont là même si moins intenses. Je fais le test demain 😊.

Et pour la suite… On verra d’ici 3 mois avec les spécialistes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s