Pourquoi un blog sur un fibrome ?

C’est vrai, pourquoi créer un blog pour parler de quelque chose d’intime ? J’ai longtemps hésité à le faire à vrai dire. Il risque d’être un peu fouillis d’ailleurs, un peu brouillon, rien ne sera peut-être ordonné ou bien écrit car ça sera sûrement plein de pensées, en vrac, dites dans l’immédiateté de mes pensées mais c’est ça aussi un blog ? Une sorte de journal intime. Voilà, ça sera le journal intime de mon utérus.

J’ai ressenti le besoin de coucher sur papier ce que je vivais il y a quelques mois. Je suis quelqu’un qui a toujours parlé facilement et librement de sa vie. Le fait d’être infirmière et de vivre en vase clos avec une équipe crée aussi cette liberté de paroles intimes. On se partageait tout dans mon équipe, des joies, des pleurs, mais aussi des moments de vie qu’on raconte peu mais nous, on se disait tout. Et au fur et à mesure que je vivais avec mon utérus fibromateux, j’ai eu envie/besoin d’en parler mais je n’avais personne (j’avais quitté cette équipe). Et je trouvais que trop peu d’informations dessus, c’était peut-être voulu d’ailleurs. J’ai une certaine facilité à faire comme si tout allait bien et que les choses allaient passer sans trop se pencher dessus, syndrome de l’autruche je crois que ça s’appelle. Je suis très forte là dessus.

Mais un autre syndrome m’empêchait aussi de me lancer dans cette livraison de ce que je vis, c’est celui de l’imposteur. Je ne me sens pas légitime d’écrire tout ça. Mais plus j’y pense plus je me dis que, peut-être que mon histoire aidera aussi d’autres femmes à ne pas se sentir seules en vivant cela.

Il est possible que personne ne lise ce blog, mais il m’aidera moi à écrire ce que j’ai vécu, ce que je vis et j’espère vraiment qu’une femme ou plusieurs se sentira moins seule, moins anxieuse lors de son parcours et si ça aide au moins une femme, alors je serai heureuse.

Une réflexion sur “Pourquoi un blog sur un fibrome ?

  1. Merci infiniment, l’idée de ce blog est un cadeau pour moi.Je vais m’accrocher à vous parce que je me sens injustement triste et seule dans mon coin avec mes fibromes qui m’ont déjà valu des fausses couches.C’est difficile de parler avec ceux qui ne comprennent pas de quoi il s’agit. J’aimerai partager et échanger avec vous.Merci infiniment

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s